RÉALISATION DE 13 LOGEMENTS FOYERS À TOULOUSE

MISSION DE BASE
Livré en 2017
COÛT | 0,87M€ (Fondations spéciales 0.6k€)
MOA | ADOMA
ARCHITECTE | ATELIER MLH
STRUCTURE | IN4
FLUIDE | ETC
ÉCONOMISTE | ECOLA

AMÉLIORER LE BÂTI EXISTANT ET DÉVELOPPER DE NOUVELLES SURFACES POUR L’HABITATION, DANS UN OBJECTIF DE CONSOMMATION D’ÉNERGIE RESTREINTE ET D’UTILISATION DE MATÉRIAUX BIOSOURCÉS.
La restructuration d’une petite maison de ville dans une parcelle en bande à Malakoff s’est faite dans l’objectif d’amener le plus de lumière possible dans un rez-de-chaussée auparavant sombre : la surélévation du bâtiment, grâce à une nouvelle structure métallique (chantier à sec), a permis de creuser un vide au cœur de l’habitation, créant ainsi un puits de lumière sur toute la hauteur de la maison.
Le choix de matériaux biosourcés a motivé l’esthétique de la surélévation et de l’agencement mobilier : une charpente traditionnelle qui repose sur des murs à ossature bois, isolation sans aucun dérivé du pétrole et des finitions intérieures en panneaux composés de bois et bois massif.
La réhabilitation de cette maison s’est faite dans le cadre d’une opération d’ensemble qui continue à l’heure actuelle avec des études pour la nouvelle construction d’une maison passive en ossature bois sur trois étages, à l’autre extrémité de la parcelle.

photographies : ©G. Guyon In Situ