LOGEMENTS COLLECTIFS – TOULOUSE – CONSTRUCTION ACIER DE 13 LOGEMENTS FOYERS

  • 65 Héliot
  • 65 Héliot
  • 65 Héliot
  • 65 Héliot
  • 65 Héliot

Photographies : © G. Guyon In Situ

MISSION DE BASE
LIVRÉ 2017
MOA | ADOMA
COÛT | 870 000 HT€ (FONDATIONS SPÉCIALES 600 000 HT€)
ARCHITECTE | ATELIER MLH
STRUCTURE | IN4
FLUIDE | ETC
ÉCONOMIE | ECOLA

LE VOCABULAIRE ARCHITECTURAL CONTEMPORAIN DE MÉTAL ET DE BOIS FAIT FACE AUX BÂTIMENTS RÉCENTS DES ANNÉES 1980. CÔTÉ JARDIN, UN CARRÉ ROSE BRIQUE (EN MÉTAL LAQUÉ) SURPLOMBE L’ENSEMBLE VITRÉ DU REZ-DE-CHAUSSÉE.

Dans un environnement contraint, en cœur d’ilot, difficile d’accès, le choix d’une construction à sec s’est imposé d’emblée. Avec un impact environnemental et sonore minimum, la majeure partie des matériaux est donc manufacturée, puis montée par vissage, boulonnage et assemblage. Cette disposition est la seule viable pour construire dans de bonnes conditions sur une parcelle aussi exiguë.

Les orientations sud et est des logements les font bénéficier d’apports solaires naturels, réduisant les consommations d’énergie. Des filtres ajourés au sud fabriquent la protection indispensable pour les périodes estivales chaudes que connaît la ville.

Le jardin conserve l’esprit du jardin existant. Il s’organise autour de l’arbre majestueux du centre ; l’accessibilité est organisée par un chemin de ronde qui laisse le centre du jardin libre pour l’appropriation.